Lumières des Andes

lundi 21 juillet : ballade à Chavin

                   Pour aujourd´hui, nous nous sommes inscrits dans une excursion avec d´autres touristes pour aller voir les ruines de Chavin, de l´autre coté de la cordillère. Je n´étais pas bien sure que la visite serait intéressante, c´est pas trop mon truc, mais l´idée de bouger de Huaraz, de changer de vallée m´a paru intéressante. Nous prenons donc le bus dans la matinée pour 3 h de route. La pose au milieu se fait au bord d´une lagune pas moche du tout. Malheureusement, comme de nombreux touristes passent par là, il y a ces bars et ces femmes en costume traditionel avec leur alpaga décoré et leur petit agneau sous le bras qui cherchent à apater le touriste pour se faire payer pour la photo. Enfin, nous installons à l´écart pour profiter un peu du décor et du soleil.

 

 

             Arrivés de l´autre coté, pas de paysage spectaculaire, si ce n´est ces collines décorées telles des mosaïques par des champs dorés comme les blés qui y poussent. Par contre les gens de ce coté sont un peu timides, et il est très étonnant qu´aucune maison n´aie la moindre fenêtre ici.  Arrivés à Chavin nous allons en ville où les restaurants ne manquent pas, déguster une truite grillée avec 2 suisses avec lesquels nous avont sympatisés : Quentin et Sylvie. Eux sont partis pour 6 mois en Amérique latine, ils finissent en septembre et ont plein de choses intéressantes à raconter. D´ailleurs ils ont aussi un blog sympa : mochilas.ch Puis nous entrons dans le site avec le guide. Bien sur, c´est en espagnol, et comme on a commencé par passer 1/4 d´heure sur chaque pierre, moi j´ai vite décroché. Je vous mets donc ce que j´ai trouvé sur wikipedia :

 

 

"La culture de Chavín est une civilisation précolombienne. Elle doit son nom au village de Chavín de Huántar, au Pérou, où les ruines les plus significatives ont été retrouvées.Les travaux de Julio Tello ont contribué à établir son rôle de matrice, de culture mère de toutes les civilisations andines. Une société dirigée par une élite de prêtres dont le culte tourne autour de l'image du Jaguar ou du puma. Le lama était aussi considéré comme un dieu. À des fins religieuses, les Chavíns utilisaient une herbe hallucinogène. Les Chavíns représentaient leurs dieux sur des stèles. Ils sacrifiaient aussi des animaux pour satisfaire leurs dieux.Elle a émergé vers 1000 av. J.-C. et a vu son apogée vers 800-200 av. J.-C. Elle a disparu vers 200 av. J.-C.. Elle était essentiellement localisée le long du littoral de l'océan Pacifique.La civilisation de Chavín a introduit le travail du bronze et de l'or en Amérique du Sud. La méthode de travail des métaux était très avancée pour l'époque. Elle pratiquait également d'autres formes d'artisanat, comme la poterie et le tissage. Des stèles qui représentent des félins stylisés en creux, sont attribuées à cette culture. Ils apprirent aussi à apprivoiser le lama."

 

 

           Voilà. Le guide semblait intéressant, ou au moins intéressé par ce qu´il racontait, ce qui est déjà beaucoup. Bon, le site, comme il est très vieux, donc il est aussi très âbimé, sans compter que les paysans du coin ne se sont pas privé pour prendre une bonne partie des pierres pour leur maison... En plus comme il n´y a pas d´argent, tout n´est pas découvert et le travail est fait, mais très lentement par des étudiants étrangers. Comme ils ne publient pas en espagnol, le guide, il a bien du mal à se tenir au courant. Il y a dans la structure un espèce de labyrinthe souterrain en pierres à aller voir, mais comme des tas de touristes idiots doivent y prendre 36 photos tout à fait ininterressantes sans s´occuper des gens qui font la queue, on y étouffe vite. Bon, voilà. Moi les ruines, bof, sentiment mitigé. Si j´avais compris l´espagnol, j´en serais peut être resortie plus satisfaite, mais de toute façon les attarctions touristiques et tout ce que ça implique me rebutent assez... Mais je me suis quand même promise d´aller me rencarder sur internet en rentrant pour ne pas rester idiote, ce que j´ai fait.

 

 

 

 

 

 

 

 

           Nous avons tout de même profité du voyage, nous sommes instruits, avons vu d´autres horizons et avons trouvé 2 suisses fort sympathiques et intéressants. D´ailleurs nous ne nous sommes pas privés d´aller manger un bon steak au roquefort et une crêpe chez Patrick en rentrant. Nous avons eu tant de choses à nous raconter que nous avons même fait la fermeture. Une bonne soirée pour une bonne journée.

 

 

        <<<   >>>



23/07/2008
0 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 25 autres membres