Lumières des Andes

manger au Pérou

                    Au Pérou il est possible de manger pour pas cher à condition de faire attention. Attention aux restos à touristes car ils sont parfois chers pour une qualité médiocre. Si on veut manger à l'européenne, une valeur sure reste la pizza mais moi je les trouve pas terrible.

 

                Sinon il est possible d'aller dans les restaurants péruviens, ceux qui proposent des menus à 3.50 soles, soit moins de 1 euro. C'est en général de la restauration de masse où l'on mange une soupe et du riz accompagné d'un plat au choix plus une boisson. Il faut choisir ceux qui sont très fréquentés car, alors, on est presque sur de la qualité car les péruviens savent où aller pour bien manger et délaissent les restos douteux. Donc ne pas chercher forcément la tranquilité mais se méler à la foule. Et puis ainsi, on est sur qu'il ne reste pas le soir de quoi refaire à manger le lendemain... Il y a des plats surs comme le lomo (boeuf) ou pollo (poulet) saltado, émincés de viande cuits avec des oignons, des pommes de terre et des tomates. Eviter les gros morceaux de viande dont la cuisson à coeur peut être douteuse. La tortilla (omelette) est en général bien cuite et on peut faire confiance à la soupe, elle a cuit en général assez longtemps. Sinon éviter les légumes crus qui sont lavés avec l'eau du robinet qui n'est pas toujours traitée.

 

              Il y a aussi les chiffas, restos chinois, il y en a partout. Nous en avons essayé un premier, cher et peu fréquenté, infecte. La soupe puait et les pattes étaient de la veille, plongées dans la friture pour reservir. Plus tard, forts de cette expérience nous en avons testé un autre beaucoup plus fréquenté et effectivement le arroz chiffa (riz cantonais) au poulet était bon et la portion plus que généreuse. Menu à 4 ou 5 soles avec la soupe.

 

               Les cebicherias, restaurants à poisson et fruits de mer, on a pas voulu tester. Pas trop fans des produits de la mer, on s'est dit que à Huaraz le poisson avait forcémént voyagé et dans quellles conditions? Par contre à Lima ou près de la côte, c'est peut être plus intéressant. Mais en montagne il reste la possibilité de manger de la trucha (truite) à peu près dans tous les restaurants et là ça pose moins de problème et c'est très apréciable.

 

          

               Très tentant mais à éviter, les glaces. Parce que les conditions de conservation sont loin de garantir la qualité du produit. Les patisseries à la crème aussi, les péruviens adorent mais la fraicheur n'est pas du tout certaine.

 

                Nous, a beaucoup aimé prendre nos petits déjeuners dans une jugeria (resto de jus de fruits) du centre ville. On y mange des salades de fruits savoureuses pour 3 sous, on y boit des jus de fruits frais faits devant vous au mixer, on peut aussi y prendre une palta (avocat), des empanados, des talames et autres spécialités locales. Encore une fois, la fréquentation de la jugeria est signe de qualité...

 

              Enfin, quand on a la nostalgie du pays et que l'on a envie d'un bon steak, d'une crèpe ou d'une raclette (et sur un mois de temps, ça arrive forcémént), on va à la crèperie Patrick à Huaraz, qualité et acceuil garantis !



06/08/2008
0 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 25 autres membres